le temps du renouveau

Chers clients & amis,

Il y a des moments moyennement rigolos dans la vie d’un entrepreneur. Dans notre dernier courrier, que nous vous adressions il y a quelques semaines, nous vous faisions part d’un de ces moments, et de nos difficultés. Pardon…. De nos emmerdes, actuelles. Et bien dans ce grand vent de négativité, vous nous avez mis du baume au cœur. Des encouragements, des messages venus de toute la France, de copains, de partenaires, de clients fidèles ou même d’inconnus qui suivaient l’aventure de loin, sans se manifester, mais avec fidélité. Quelle force de pouvoir compter sur une telle communauté. Quelle fierté aussi de se dire que nous avons pu au cours de ces quelques années ainsi fédérer au travers les valeurs que nous défendons !

Grâce à ça, si l’annonce d’aujourd’hui est brutale, nous vous la communiquons sereinement. Pas de suspense inutile, il faut cracher le morceau :

Nous fermerons bientôt les 2 boutiques.

Le vaisseau amiral parisien de la rue des Archives d’abord, à horizon mi-juillet, puis la vaillante frégate bordelaise ensuite, Cours d’Alsace-et-Lorraine.

Mais si elle ne sera plus la même, l’histoire continue, et on vous explique pourquoi et comment.

Fermer les boutiques ? Mais vous êtes des malades, pourquoi vous faites ça ?

Et bien parce que cette décision s’explique avant tout par notre volonté de ne pas subir la crise actuelle de plein fouet en espérant une éclaircie, mais plutôt savoir plier sans rompre, et s’adapter : nos boutiques sont grandes, elles sont belles, mais elles sont chères. Et si elles ont démontré leur potentiel et la pertinence de notre projet à plusieurs reprises, le climat économique et social de ces deux dernières années, nappé de pandémie mondiale, les a transformé en épées de Damoclès au-dessus de nos têtes.

Nous voulions donc réagir vite, tôt, drastiquement et sans états d’âmes. Même si il faut creuser chaque jour pour enfouir profond notre attachement émotionnel, qui occulterait sinon nos décisions.

Et puis parce que le monde change, nous aussi, et que ça fait un bout de temps qu’on avait des projets dans les tiroirs pour La Garçonnière, sans trouver le temps de s’y atteler vraiment. Vous penserez peut-être qu’on se console en disant cela, mais c’est la vérité : nous sommes arrivés à un point de nos vies d’entrepreneurs où le sens de nos actes est devenu plus important que l’objectif final. Grossir à tout prix ne nous intéressait plus, c’était prendre le risque de devoir partir à la course au volume, aux petits prix, aux produits merdiques qui margent mieux, et donc jouer malgré nous le jeu d’une industrie qui nécessite pourtant une profonde mutation. Alors quitte à se recentrer, autant le faire bien !

Et du coup, à quoi ressemblera la suite ?

Une expérience toujours unique, mais online :

Dans un premier temps, la Garçonnière se déconfine : L’aventure passe en ligne ! Mais vous nous connaissez maintenant, faire ce que beaucoup d’autres font déjà très bien, c’est pas notre genre. On travaille donc sur la continuité de notre concept, entre Art de Vivre et beaux produits, le tout sur une boutique en ligne qui vous réservera quelques surprises dans son fonctionnement.
C’est tout ? Bien-sûr que non ! Nous (re)lancerons très bientôt notre magazine, boosté à fond afin d’offrir en ligne le supplément d’âme qui vous plaît tant dans nos lieux physiques. Du contenu visuel et éditorial immersif et de qualité, afin de rester à vos yeux plus qu’une boutique. Plutôt un lieu de vie, comme nous l’avons toujours souhaité. Et on a hâte de vous présenter cette nouvelle évolution !

Une nouvelle Garçonnière,  encore plus responsable :

Ce n’est pas nouveau chez nous, notre sélection s’étant progressivement dirigée depuis 2018 vers des marques qui privilégient une fabrication plus éthique, plus responsable, et plus modérée. Nous avions même donné de l’élan à cette orientation en organisant un Pop-Up exclusivement éco-responsable début 2019, ponctué d'événements et tables rondes autour du sujet. Autant dans sa sélection que dans la nature de son fonctionnement (suspense !), le futur de La Garçonnière sera toujours plus en adéquation avec les défis environnementaux auxquels le monde est confronté.

Le retour du retail physique ?

Ne pensez pas qu’on jette le bébé avec l’eau du bain : on croit toujours que les boutiques physiques ont un rôle primordial à jouer dans un écosystème comme le nôtre. Et l’expérience nous a beaucoup appris, de par nos erreurs autant que nos succès. Donc nous reviendrons. Quand ? On ne sait pas. Comment ? On a déjà quelques idées en tête...

Quelques aperçus du blog, en pleine refonte

Et ben, ça en fait du boulot ! Et vous allez vous y prendre comment ?

Mais surtout, surtout, notre Joker réside en ce que La Garçonnière a construit durant ces quatre dernières années. Et le ciment de cette construction, c’est vous ! Une communauté géniale, qui nous confère une solide rampe de lancement.

Beaucoup d’entre vous nous ont d’ailleurs demandé dans leurs messages comment ils pouvaient nous aider. C’est très simple : Vous pouvez venir dans nos boutiques jusqu’à mi-juillet, et on vous attend nombreux ce week-end pour la fête des pères : aux côtés des nouvelles collections vous attendront aussi tout plein de produits bradés, des anciennes collection d’été et hiver 2019 !
On propose aussi à la vente tout le mobilier dont nous disposons, avec beaucoup de choses quasi neuves, et des pièces industrielles superbes datant du début du XXe siècle, alors faites vous plaisir car tout doit partir, et vite !

Un dernier mot.

OK, la lettre est longue, désolés en avait pas mal de choses à vous raconter. Mais on vous garde encore quelques lignes, pour un remerciement important. Il est destiné à toute l’équipe, dont on a été contraint de se séparer ces derniers mois. Nous avons dû laisser partir des gens géniaux, compétents et impliqués, avec qui on travaillait depuis plusieurs années et sans qui La Garçonnière ne serait pas devenue ce qu’elle était. On les remercie tous pour leur super travail à votre contact direct, et pour leur contribution aux succès passés. Et on leur souhaite le meilleur à l’avenir, certains ont déjà retrouvé un emploi, et ça c’est chouette, La Garçonnière a l’air de faire bonne figure sur un CV !

Sur ce, on vous laisse, on a du pain sur la planche pour que tout soit fin prêt mi-juillet. Courage à tous nos copains entrepreneurs, à toutes les boutiques qui se relancent, merci à tous et à très bientôt !

L’équipe de la Garçonnière